Livre / Mars 2013 : Testament à l’anglaise de Jonathan Coe

03/02/2013

Je ne lisais plus beaucoup à Paris. Testament à l’anglaise de Jonathan Coe est mon grand retour à la fiction.

Plus j’y pense, plus je me dis que mes deux dernières années à Paris ont été une vraie parenthèse assez sombre dans ma vie.
De fait, autant les trois premières j’étais à fond dans ma transition et le militantisme, dans l’ouverture, autant les deux dernières ont été plus dures, mangé par ce monde militant plein de tensions.

De même, les trois premières années j’allais beaucoup au cinéma et je lisais encore à un bon rythme (mais plus trop de fiction), autant les deux dernières j’ai été plus sec culturellement parlant.

Bref, grâce à l’hiver montréalais et à sa ligne verte, j’ai repris le goût de lire, et j’ai pris un grand plaisir à lire ce Testament à l’anglaise. Je vous le conseille vivement !

Je n’avais pas vraiment de section « lectures » dans mes précédents blog, mais je me dis que c’est aussi intéressant que d’autres, et que cela constitue aussi une mémoire intéressante.

J’ai envie de me souvenir, des choses que je vois, que j’écoute, et, donc que je lis.