Bon. Vous savez peut-être que j'aime les coïncidences. En fait, je les appelle plutôt, les « connexions ». Et je pourrais écrire un livre à ce propos. Mais aujourd'hui, vraiment, il faut que je vous raconte.

Déjà, parce que j'ai décidé de ne pas parler uniquement de ma transition par ici (être co-hé-rent), je voulais vous parler de ma découverte d'une série intéressante : How to make it in America (HTMIA).

Ce qui est amusant c'est que j'ai découvert cette série et que celle-ci tourne, bien sûr, autour d'un personnage qui gère difficilement une rupture, et notamment son rapport avec son ex…

En découvrant ça, j'ai été mis dépité, mis amusé. Finalement, j'ai fais le choix de m'informer. Et, forcément, dès les premiers épisodes, la question de "est-ce que je l'appelle pour son anniversaire" se pose. Il se trouve que c'est une question qui me travaille pas mal, même si elle n'est pas encore d'actualité.

Alors, oui, je vous vois venir. Et c'est vrai. Parfois, les connexions on les fait tout seul et on les voit tout simplement parce qu'on a envie de les voir.

Sauf que. Dans cette même journée, j'ai surfé brièvement sur le web et je suis tombé sur une très jolie photo, avec un tag incroyable de l'artiste Maya Hayuk.

Maya Hayuk - Monster Wall

Alors, dites-moi, quelle était la probabilité pour que, dans la même journée, je retrouve ce tag dans une série que je découvre (m'apprenant au passage qu'il se trouve à New-York) ?! Franchement. C'est juste incroyable.

How to make it in America

Et comme cette journée devait vraiment tourner autour de cette série, bien sûr, mon ex a choisi celle-là pour m'écrire un texto, après plus de deux mois sans communication…

Voilà. Il fallait que je partage tout ça, même si ce n'est pas très intéressant.