Wait-Young-Man.png

Hum, j’ai fait un drôle de rêve cette nuit. Il y avait cette chanson d’Eminem « Not afraid » que j’écoute en ce moment alors que je ne suis pas franchement rap. Mais je trouve cet album vraiment sympa. Bref, dans ce rêve cette musique était omniprésente, et en boucle. Tellement qu’à un moment je voulais arrêter de l’entendre mais je ne pouvais pas. Ce n’est plus très clair ce matin, quelle était sa source, je ne sais plus. Je crois que justement j’essayais toutes les sources possibles : j’enlevais d’abord un casque, puis j’éteignais tous les appareils électroniques, mais rien n’y faisait. La chanson était toujours là, toujours forte, et en boucle. Je paniquais et puis d’un coup, « bizarrement », je fuyais : la suite du rêve c’était cette fuite, à pied (en courant), puis motorisé (un camion !) sur des routes de campagnes. Mais la chronologie était éclatée alors parfois j’étais sur les routes, à toute allure pour fuir ce son, parfois j’étais avec une fille que j’aimais. Dans ces brefs moments, où je n’étais pas seul dans ma fuite, le volume sonore diminuait. Je l’entendais toujours, mais j’étais moins gêné. On parlait tous les deux, mais je ne sais plus de quoi. Et puis j’étais à nouveau dans mon camion. Je devenais fou. À un moment je craquais, je descendais et je me mettais à courir dans un champ vert. Et puis. D’un coup. J’ai été lucide et j’ai pensé, rêvant encore, « mais bon sang, tu t’es endormi avec ton casque et la chanson en boucle, réveille toi imbécile ». C’était difficile, comme dans ces rêves où on voudrait bouger, réellement bouger je veux dire, mais où on est encore trop dans le rêve bien que déjà lucide et « entre-deux » pour pouvoir réussir sans peine. Finalement après plusieurs échecs, j’ai réussi à enlever mon casque, et je me suis instantanément réveillé (ou l’inverse). La première chose à laquelle j’ai pensé, c’était la fille.